Que sont les nosodes, les préparations organiques, les agents homéopathiques d'accompagnement et de drainage ? Comment agissent-ils ?

Les nosodes et les préparations organiques sont des produits homéopathiques obtenus à partir de substances pathologiques stérilisées, des sécrétions, des germes tués et des extraits organiques de provenance humaine et animale. Ils sont confectionnés au moyen des procédés homéopathiques usuels de la potentialisation (dilution, puis succussion). Il existe une grande variété de nosodes qui agissent par exemple contre les empoisonnements au plomb et mercure, les substances cancérigènes, les virus de la grippe, des affections intestinales, etc. Quelquefois, les nosodes portent le même nom ou des appellations similaires que des médicaments allopathiques, mais ils agissent selon le principe d'identité ou de similitude: Guérison par la substance pathogène elle-même, ou alors celle reproduisant les mêmes symptômes que présente la personne, mais énormément diluée.

Les modalités exactes de l'action des nosodes sont encore inconnues, mais l'expérience en confirme l'efficacité depuis 150 ans. Les nosodes stimulent, suppose-t-on, les forces défensives affaiblies de l'organisme. Elles s'opposent aux effets irritants cumulatifs des bactéries, des germes, des virus et des dépôts anormaux sur ou dans le mésenchyme. Les toxines sont éliminées via le système lymphatique et les organes d'excrétion comme les reins, les intestins et le foie.

Bref, l'organisme, et en particulier le mésenchyme, se trouve épuré. En même temps, il est aussi rendu insensible aux toxines, c'est-à-dire désensibilisé.

Alors que les vaccins, équivalant à un médicament préparé de manière particulière, stimulent la production d'anticorps spécifiques, les préparations organiques agissent en quelque sorte comme rails de guidage, dirigeant les médicaments homéopathiques vers les organes malades. Dans le traitement, on combine des nosodes, des préparations organiques, des minéraux et des végétaux. Les agents homéopathiques d'accompagnement et de drainage stimulent l'excrétion des toxines et la désensibilisation.


Retour à la table des informations en EAV ?