Electroacuponcture - ou organométrie - selon le Dr Voll

Comment la mesure en EAV se déroule-t-elle?

Grâce à l'EAV, on peut mettre en évidence des altérations pathologiques de l'organisme humain difficilement révélables par d'autres méthodes.

Le seul appareil officiellement reconnu par le Dr Voll est le Dermatron produit par la firme Pitterling de Munich. Actuellement, ce matériel, couplé à un ordinateur est nettement plus convivial et la formation bien structurée. Le temps de consultation est réduit à 1 à 2 heures pour un soin complet et ne demande qu'une personne contre les premiers temps qui demandaient au moins 3½ heures et 2 personnes. En effet, il fallait noter les résultats, sortir les ampoules tests, puis les ranger. Toute la répertorisation se faisait manuellement, souvent au détriment de la qualité, surtout depuis l'influence de l'empressement. Ces raisons sont probablement à l’origine de toutes les méthodes simplificatrices ou raccourcies portant tout de même, au début pour certains, le nom de méthode selon le Dr Voll !? Y en a qui manque pas d’air dirait un public avisé, avant de migrer vers des noms les plus divers.

L'étalonnage est conventionnellement établi de 0 à 100. Le chiffre 50 représente l'équilibre énergétique entre le Yin et le Yang. La tolérance quantitative va de 50 à 70 tandis que la tolérance qualitative,représentée par la chute de l'aiguille sur le point de mesure, est de 0 à 2. Ce qui est supérieur à 2 représente une causalité qualitative.Cette valeur qualitative est déterminante pour l'interprétation du test.

En fait, le langage du thérapeute en EAV holistique se décline par les sept termes suivants:

           Hyperergie                                                    supérieur à 70

           H ypoergie                                                      inférieur à 50

  Dysergie                                                          chute de plus de 2 points                      

  Normergie                                                      valeurs de 50 à 70

  Ecart toléré                                                   chute inférieure à 2 points               

  Montée de l’aiguille                                    instabilité en élaboration

            Vitesse de l’aiguille                                    dynamique de l’état mesuré.

Dans son essence, l'EAV vise à rendre possible un nouveau type de bilan énergétique complétant les diagnostics organiques qui sont l'apanage de la médecine scientifique, sans pour autant devoir coïncider inconditionnellement avec celle-ci au niveau des résultats, et donc sans remplacer la nécessité du diagnostic classique de la médecine universitaire.

Le praticien non médecin agira en complément et dans le respect d’un traitement en cours.

Les processus énergétiques et les altérations fonctionnelles permettent également de formuler les valeurs précoces d'une maladie imminente. Le test des agents guérisseurs se fait implicitement par ajout de chaque source vibratoire afin d’exclure les incompatibilités entre elles et de profiter ainsi de la quintessence des synergies qui s’exprime, enfin de compte, par un champ vibratoire unique correspondant à la personne.

Après le test des agents guérisseurs, le praticien dresse un programme de soins. Avec ma méthode, le plan consiste à prendre des gouttes du support neutre activé, sur une période de 3 à 6 mois visant l'épuration ou la réactivation du mésenchyme(c'est-à-dire du tissu conjonctif), ceci par une équilibration indirecte du champ électromagnétique de la personne. On appelle parfois ce mode de transfert : Biorésonance, Homéopathie électronique, Biothérapie électronique, Spagyrie rénovée etc..

Le succès du traitement sera consolidé par une diète spéciale, des bains d'épuration et de l'absorption d’une quantité régulière d'eau pure. Le rythme qui dit "chaque heure un peu d'eau" est le plus conseillé. La quantité journalière individuelle étant de 0,5 l à 3 litres d'eau pure.

Diète spéciale recommandée en accompagnement de la cure en EAV

L’alimentation que je vous recommande est très simple, elle est tirée du principe connue en naturopathie comme étant le régime dit 60-20-20. Il est appelé ainsi car il préconise la consommation de 60% de fruits, de légumes et céréales non panifiables + de l'épeautre et du sarrasin, de 20 % de produits et sous-produits animaux et de 20 % de céréales panifiables.       Ces aliments seront consommés crus ou cuits. Le mode de cuisson préféré sera donné à une cuisson lente, de 1 à 4 heures selon le menu, et à une basse température ne dépassant jamais le 50°C. Afin d’améliorer l’aspect visuel de certaines viandes, il est conseillé de vite la griller (juste faire bronzer) légèrement ce qui fermera les pores et la rendra plus appétissante. Il est recommandé de veiller d’avantage à l’origine des aliments qu’à leurs labels biologiques.

En effet, un aliment dénaturé par hyper-production, par hyper-sélection, ou pire trans-génique, sera rejeté même si il est « garni » du label bio.


Retour à la table des informations en EAV ?