La MEEDAF modérée par la biométrie holistique.  

Cette branche de la MEEDAF comprend la juxtaposition des moyens de bilan comme:

la mesure des points par la biométrie de Voll, ou, nouvellement par la METAPATHIE - NLS

l'iridologie analogique,

la morphopsychologie,

les tests urinaires basiques,

la détermination des pH urinaires et de la salive,

en complément des méthodes de base de la naturopathie classique.

La partie thérapeutique est dominée par l'idée du soin énergétique induisant ou incitant l'organisme à user pleinement de sa faculté autopoiétique.

Ces moyens qui font appel aux capacité d'auto-guérison de la personne sont basés sur l'usage des vibrations des couleurs, des sons, des minéraux, des plantes, médicaments naturels ou allopathiques, chaque source manifestée par son champ électrogmanétique est utilisable.

La mesure nous indique les sources les plus favorables à soutenir l'organisme dans sa quête de santé.

Le fer de lance des moyens de traitements fait appel à une juxtaposition l'EAV selon Voll et à la biorésonance selon un mode de travail que je nomme EAV holistique, car elle met l'accent principal sur les vibrations de couleurs et des sons en précurseur des éléments et des autres sources vibratoires, comme premier maillon de la chaine de guérison. L'aspect nosologique se place ainsi en second lieu et l'usage des nosodes, si important soit-il, est utilisé comme complément de la remise en état de l'autopoièse, système de réparation propre à chaque personne.

Elle se distingue en çela de l'EAV classique qui elle, met l'accent principal sur l'aspect nosologique et l'emploi des nosodes.


retour - home